Nous sommes à adopter
Cliquer sur le nom pour plus d'infos


Photo animal
Croisé BERGER BELGE
male
Adulte
Photo animal
X GOLDEN
male
Adulte


Prendre soin de son chien

Vous avez décidé d'adopter un chien adulte : il est conseillé de prévoir un moment où l'on a du temps à lui consacrer. Week-end, vacances.... Pendant les premiers jours, le chien sera un peu désorienté. Il faut commencer par une petite visite des lieux. Faire le tour du jardin en laisse, bien lui laisser le temps de sentir toutes ces bonnes nouvelles odeurs, entendre tout les bruits inconnus.Le chien ne doit en aucun cas rester seul en liberté dehors pendant les 2 premiers jours. Ensuite on peut commencer à essayer de le laisser détaché dehors seul lorsque l'on est à l'intérieur. Toujours en surveillant. Si tout se passe bien on continue en faisant semblant de partir et de le laisser là, mais on ne va pas loin, on surveille, caché par là pendant 10 à 15 minutes. Pendant la première semaine, pour les longues absences on attache ou on enferme le chien. Bien que l'attache "à vie" ne soit pas une bonne solution, pendant la première semaine, elle permet au chien de vous voir partir et revenir et de continuer à s'habituer aux odeurs et bruits. Pour pouvoir mieux le laisser détaché par la suite !

Le jour de son adoption, le chien part d'un milieu familier avec des gens qu'il connaît pour aller dans un lieu inconnu avec des gens, fort sympathique au demeurant, mais étrangers. Un fort stress peut en résulter et ses réactions en seront sûrement influées. Il est donc FORTEMENT DECONSEILLE de laisser un chien seul avec votre canapé tout neuf avant de connaître ses réactions. De même, aller faire vos courses avant l'adoption ! Ou gare à l'état de votre voiture au sortir du magasin !

Pour finir, nous dirons que pendant les quinze jours qui suivent l'adoption le chien étudie le terrain. C'est donc le premier jour que les règles définitives doivent être installées. Vous avez choisi un mode de vie pour votre chien ! C'est donc dès le premier jour qu'il doit être instauré. Si les canapés lui sont interdits, c'est dès le premier jour !

La marche en laisse : Il est important d'apprendre à son chien à marcher en laisse. Souvent les adoptants nous disent "Oh, mais nous vivons à la campagne, le chien sera dans le jardin". C'est sûr, mais lorsque l'on est l'heureux propriétaire d'un chien de 40 kg qui ne marche pas en laisse et qu'il faut un jour l'emmener chez le vétérinaire, on risque d'avoir du mal ! De plus le fait d'être en laisse met le chien dans une position de dominé car c'est vous qui êtes à l'autre bout de la laisse et qui décidez d'avancer, de stopper, de tourner et non pas le chien. Il est donc soumis à vos ordres et assimile mieux le fait que c'est vous le patron. De plus la tenue en laisse est obligatoire en ville et dans les lieux publics.

La nourriture : elle doit être dispensée en quantité appropriée et accompagnée d'eau à volonté. Ne gavez pas votre chien, prenez en compte sa taille et sa race de façon à lui offrir un régime approprié. Faites également bien attention si votre chien est stérilisé. Un animal stérilisé a en effet une tendance à la gloutonnerie qui doit absolument être contrôlée. Tout comme chez l'être humain, le surpoids chez l'animal a des conséquences tout à fait néfastes sur sa santé. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Si votre chien a tendance à fuguer: lorsque vous êtes absent et si vous tenez à le laisser à l'extérieur de la maison, la solution de l'attache semble la plus appropriée.
Toutefois, les animaux à l'attache sont soumis à certaines règles ; les termes de la loi stipulent que :

• il est interdit de laisser attacher un chiot de moins de 4 mois ;
• l'animal, s'il est attaché à un point fixe doit disposer d'une chaîne d'au moins 3 mètres et porter un collier en cuir ou en tissu (pas de chaîne) ;
• l doit avoir une niche étanche le protégeant des intempéries avec une dalle à proximité pour pouvoir être sur un sol propre s'il pleut trop ;
• la nourriture et l'eau doivent être accessibles.

Les termes de la loi étant ce qu'ils sont, nous nous permettons tout de même de rajouter qu'un système de va-et-vient nous semble encore plus approprié. Il s'agit de tendre un câble entre deux arbres (ou autre) pour que le chien puisse courir et jouer même attaché. Dans ce cas-là la chaîne doit être réduite afin d'éviter tout accident à votre compagnon si elle venait à s'accrocher à un obstacle. Les conditions relatives à la niche et à l'alimentation restent les mêmes.

Malgré tous ces conseils, rendez vous bien compte qu'attacher un chien n'est pas une fin en soi ! Inutile de vous encombrer d'un animal si c'est pour le laisser au bout d'une chaîne ad vitam æternam ! Lorsque vous rentrez du travail, détachez-le, allez le promener, caressez-le, jouez avec lui (le chien apprend beaucoup par le jeu) bref, passez du temps avec lui, cela lui fera plaisir. Profitez-en aussi pour regarder ses pattes, ses yeux, vérifiez qu'il n'ait pas de puces ou de tiques. Si votre chien a des tiques, il existe pour les retirer un petit appareil d'une simplicité et d'une efficacité #606outable : le "tire-tic" que vous pouvez acheter en pharmacie ou chez votre vétérinaire. Ce petit ustensile a l'avantage de ne laisser ni la tête, ni les pattes de la tique (en effet, si vous tentez d'arracher la tique, il y a de fortes chances pour qu'au moins une patte reste accrochée à l'animal et cela peut provoquer de graves infections).

Le chien dans la maison : habituez très tôt votre chien à la vie à l'intérieur de la maison et apprenez-lui à rester sagement à sa place. Il est important que vous restiez auprès de lui dans les premiers temps de façon à pouvoir le reprendre immédiatement à la moindre incartade car la correction doit être appliquée sur le fait ! Il va de soi que la correction doit être appropriée et en aucune façon violente ! La privation est une bonne solution. Tu es sage : tu as plein de caresses ; tu n'es pas sage : tu restes couché à ta place et on ne s'occupe plus de toi. Attention, le chien ne doit être puni que par des adultes et les enfants ne doivent en aucun cas aller le consoler en cas de punition.
Pour avoir un bon chien il faut passer du temps avec lui et savoir comment faire.

Le brossage : pour être beau, un chien a besoin d'être brossé régulièrement. Si votre chien est habitué petit, cela ne posera aucun souci, c'est même un moment privilégié qu'il appréciera. Le brossage est une tâche qui peut facilement être confiée aux enfants (toujours sous la surveillance d'un adulte) dans la mesure où l'enfant le fait avec douceur et où le chien n'est pas méchant. Il va de soi que l'on ne laisse JAMAIS un enfant seul avec un chien. Même avec le chien que l'on a depuis 9 ans et qui n'a jamais mordu personne. Car justement, plus le chien vieilli plus il peut avoir des souffrances que l'on ignore. Votre animal ne va pas vous dire un matin : "hé, aujourd'hui j'ai mon lumbago qui tire un peu, alors s'il te plaît, ne me bouscule pas." Un enfant peut simplement vouloir jouer, sans se rendre compte qu'il fait mal au chien. Donc, restons sur nos gardes !

Nous vous souhaitons tout le bonheur du monde avec votre animal !

Mentions légales