Nous sommes à adopter
Cliquer sur le nom pour plus d'infos


Photo animal
européen
femelle
Bebe
Photo animal
X LABRADOR
male
Adulte


Sept jeux à découvrir avec votre chien

Votre animal s'ennuie ou déborde d'énergie ? Voici quelques idées de jeux simples pour lui dégourdir les pattes mais aussi pour renforcer votre complicité.

Le jeu n'est pas une activité futile. En jouant avec votre chien, non seulement vous renforcez la complicité qui vous unit, mais vous contribuez au maintien de son équilibre affectif et physiologique.

Certains jeux renforcent l'odorat ou l'instinct de pistage (jeu de chaussettes, cache-cache,...) d'autres entretiennent la musculature du chien (compétition de traction, lancer de frisbee, vélo...) mais tous reposent avant tout sur l'éducation et l'obéissance aux ordres (assis ! cherche ! lâche !...).

Cependant, si votre chien doit être bien éduqué pour participer aux jeux, il doit aussi et surtout y trouver du plaisir. Le truc pour un succès garanti ? Ne pas forcer et toujours terminer par une expérience positive (flatteries, caresses ou récompenses).

Pour les débutants ;

La compétition de traction : mesurez-vous à lui avec un jouet en corde ou un vieux torchon qu'il doit tenir dans la gueule. Votre chien doit obéir au mot "lâche". Attention néanmoins ! ce jeu est conseillé aux jeunes chiens (moins d'un an).

Le lancer de frisbee : apprenez-lui à attraper un frisbee au vol. Il doit ensuite le rapporter et accepter de le lâcher. Sur le même principe, vous pouvez utiliser un bâton ou une balle. Un jeu idéal pour les jeunes chiens sportifs, mais formellement déconseillé pour les chiens âgés.

Le jeu des chaussettes : jetez 7 ou 8 paires de chaussettes devant lui. Ordonnez-lui de s'asseoir, montrez-lui une friandise, et cachez-la dans une chaussette. Formez un tas puis demandez-lui de chercher. Variante : demandez-lui de trouver un jouet (ou une friandise) sous une vieille couverture. Ces jeux renforceront son odorat.

Pour les plus entraînés

Un jeu de cirque : une friandise dans la main, agitez votre bras pour l'encourager à lever les pattes de devant. Récompensez-le s'il réussit et tentez de le faire tourner sur les pattes arrières. Les petits chiens sont souvent très doués à ce jeu-là.

La partie de cache-cache : à pratiquer en plein air et en famille. Chacun doit vous confier un objet personnel (foulard, mouchoir) avant d'aller se cacher (pas trop loin). Faites renifler ces objets à votre chien et demandez-lui de retrouver son propriétaire en l'encourageant d'un geste de la main. Prévoyez une friandise pour chaque personne trouvée.

La promenade à vélo : attachez-le au guidon de votre vélo avec une laisse à dérouleur et incitez-le à rester sur votre droite. Roulez doucement et sur de courtes distances (pas plus de 3 km pour commencer). Ce jeu est déconseillé aux petits chiens et aux chiens âgés.

Le jeu du rangement : demandez-lui de vous rapporter un ou plusieurs jouets en articulant bien chaque mot et en désignant chaque objet. Une fois les objets mémorisés, incitez-le à les ranger dans une caisse puis recomposez-le. Un exercice qui demande toutefois un peu de patience.

Les règles d'or à respecter pour jouer en toute sécurité

Evitez tout exercice après les repas, au risque de lui provoquer une dilatation de l'estomac.

Soyez toujours maître du jeu. Ne le laissez pas grogner, vous sauter dessus ou prendre l'initiative du jeu. Il remettrait en cause votre statut de dominant.

Respectez son rythme. Trois séances de 5 à 10 minutes par jour suffisent, surtout si votre chien est très jeune.

Evitez les grosses chaleurs. En été, jouez le matin ou le soir, quand il fait moins chaud. Vous lui éviterez les problèmes cardio-vasculaires ou les risques d'insolation.

Choisissez des jouets appropriés. Ne lui donnez aucun objet peint ou traité, mais plutôt des articles (en nylon résistant, caoutchouc dur, tissus ou bois) conçus pour les chiens et adaptés à la taille de sa mâchoire.

Mentions légales